• lydierenckly

Alimentation et stress (1)

Il est indéniable que selon notre humeur et notre état de nervosité et de stress nous avons tendance à nous "rattraper" ou à nous "venger " sur la nourriture (en général sur le sucre et le gras).

On pense moins souvent que ce que nous donnons à notre corps va influencer notre humeur et notre bien-être mental.

L'alimentation est le premier outil dont nous disposons pour faire face à la maladie. Elle est notre premier médicament.

Cet article a pour objectif de vous faire prendre conscience de vos habitudes, pas forcément pour les changer - si vous n'êtes pas prêt(e) pour cela, mais pour les reconnaître, et pourquoi pas, les prévenir.

Ainsi, un lien est aujourd'hui établi entre alimentation transformée, industrielle, et dépression.

De même, la relation est faite entre alimentation brute, entière, non transformée et bien-être.

Voici par exemple les aliments liés au stress, à l'anxiété et à la déprime :

-LE SUCRE, qui entraîne un pic de glycémie dans le sang puis une chute brutale qui s'apparente à une phase de dépression tout à fait logique (c'est en quelque sorte le retour de manivelle).

Ne croyez pas que la solution réside alors dans les édulcorants de synthèse, loin de là !

- LE CAFE et les boissons gazeuses ou énergétiques sont un leurre également pour le cerveau.

Le café est à consommer avec modération car à forte dose il peut avoir des effets délétères pour la santé. Préférez un bon thé vert bio.

- L'ALCOOL a un effet euphorisant au départ, mais il alimente l’anxiété et les symptômes dépressifs lorsqu'il entre dans nos habitudes de vie.

- LES HUILES hydrogénées : fritures et pâtisseries industrielles, non seulement n'apportent pas au cerveau le carburant dont il a besoin, mais contribuent à l'obstruction des vaisseaux et notamment du système artériel !

- LES ALIMENTS SALES qui entretiennent un terrain inflammatoire et une chute du potassium (attention au système nerveux).

​Tout est question de qualité et de quantité. La modération et la raison sont à privilégier....

Alimentation et impact du stress