top of page
  • lydierenckly

Comment remonter son énergie vibratoire (3)

Cette série de publications est inspirée d'un article du Dr Luc BODIN (Alternative Santé, novembre 2014), sur la médecine énergétique.

J'ai déjà évoqué dans mes articles précédents, les notions de corps et énergie, taux vibratoire et maladie, Unités Bovis.

J'ai donné des pistes pour retrouver de bonnes vibrations.

 

L'énergie au coeur des mitochondries


TAux vibratoire, énergie, 02, Lydie RENCKLY Naturopathe
Taux vibratoire et oxygène

Notre taux vibratoire dépend également des mitochondries.

La mitochondrie est un petit organe présent dans chaque cellule. Elle est responsable de la production, du stockage et de la distribution de l’énergie pour un bon fonctionnement cellulaire.

Les mitochondries utilisent l’oxygène que nous respirons pour fabriquer l’énergie nécessaire au bon fonctionnement cellulaire, qui est stockée sous forme de molécules d’adénosine triphosphate (ATP).

Malheureusement, cette opération n’a pas un rendement parfait puisque de 2 à 10 % de cette énergie s’échappe sous forme de "déchets", les radicaux libres,  capables de tout détruire autour d’elles : membranes, protéines, vitamines, transporteurs, récepteurs et surtout gènes. C’est pourquoi les radicaux libres doivent être autant que possible neutralisés et leurs dégâts réparés. Ces opérations requièrent des antioxydants dont les besoins sont d’autant plus élevés que le métabolisme est intense.

Les recherches démontrent que la production d’énergie par les mitochondries décline à partir de 35 ans. Au fil du temps, moins d'énergie est produite, contre davantage de déchets.  C’est la cause principale du vieillissement qui se caractérise par un manque de vitalité aussi bien physique qu’intellectuelle.

La suite, dans ma prochaine publication.

14 vues0 commentaire

Comments


bottom of page