• lydierenckly

Estime, confiance et affirmation de soi (3)


Estime, confiance et affirmation de soi

Si une personne manque d'affirmation de soi, elle peut être dans une position de soumission, d'agression ou de manipulation. Cela est en lien avec une incapacité à exprimer ses pensées, ses émotions ou ses opinions au détriment de ses propres droits, et ce, par peur de blesser les autres, d’être rejetée, de paraître ridicule, de déplaire ou encore par gêne ou timidité. Ainsi la personne en position de soumission sera plutôt dans la passivité. La personne en position d'agression saura s'exprimera mais de manière inappropriée et au détriment des droits des autres. Le manipulateur s'exprime mais de façon indirecte toujours et malhonnête, encore au détriment des droits des autres, par des détours, ruses, séductions ou intimidations. Il cherche à atteindre son but à tout prix, évite un conflit en donnant un prétexte plutôt que de dire la vérité... Les trois ne s'affirment pas car elles ne sont pas elles-mêmes. A long terme on arrive à de l'agressivité, de l'anxiété, voir la dépression. Pour aider l'individu à s'affirmer on peut travailler : - l’affirmation de base : exprimer simplement ses droits, ses sentiments ou ses émotions. - l’affirmation empathique : reconnaître les droits, sentiments ou émotions de l'autre pour ensuite exprimer les siens. Ex. : Une personne refuse une invitation en disant : «Je comprends ta déception mais je ne suis pas disponible ce soir». - Si l'affirmation de base ne suffit pas, on passera à une affirmation plus ferme. Ex. : «C’est la troisième fois que je refuse. Merci de ne pas insister davantage ! »

Lydie Renckly - Naturopathe

en Centre Alsace

06 36 44 35 27

  • Facebook - Grey Circle
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram