• lydierenckly

Estime de soi et activité physique (3)

Estime de soi et activité physique

Lorsqu'on pratique une activité physique, le "gain" d’estime de soi agit sur la psychologie ou la personnalité, notamment chez les enfants. Très souvent, cette pratique rejaillit sur d’autres domaines comme la scolarité. Le sport apporte de l'assurance. Idem à l'adolescence, un sport peut aider un jeune à renouer avec un corps qui grandit de manière un peu anarchique, se transforme et qu'il à l'impression de ne plus maîtriser. On retrouve ensuite les mêmes constats chez les adultes. Petit à petit on repousse ses limites et on est fier de soi. On se lance des défis : on se retrouve face à soi-même et on voit de quoi on est capable. Ce dépassement de soi nous fait entrer dans un cercle vertueux. Le psychiatre Frédéric Fanget exprime : "Une réussite entraîne de la satisfaction et donc l’envie de recommencer, avec une foi de plus en plus solide dans ses capacités." Il convient néanmoins de se fixer des objectifs raisonnables, en rapport avec ses aptitudes. Sinon, l’échec sera probablement au rendez-vous et le remède pire que le mal... En sport d'équipe, la personnalité de l’entraîneur va jouer un rôle fondamental dans la reconquête (ou non) de la confiance en soi. Il est indispensable qu’il mette en valeur les personnes dont il s’occupe, qu’il leur parle de manière positive et sache leur fixer des objectifs en rapport avec leur niveau. L’estime de soi, cela se construit parfois aussi à plusieurs. Si vous voulez aller plus loin pour retrouver estime et confiance, je vous propose de bénéficier du programme Confiance et Vitalité et des 7 premiers jours gratuits. Vous pouvez le découvrir en cliquant sur le lien : https://vilea.learnybox.com/decouvrez-le-nouveau-programme…/

Lydie Renckly - Naturopathe

en Centre Alsace

06 36 44 35 27

  • Facebook - Grey Circle
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram