• lydierenckly

La méditation en pleine conscience (1)

La méditation en pleine conscience se pratique dans la position du lotus, mais vous pouvez tout à fait choisir la position assise. Dans ce cas, asseyez-vous sur une chaise ou un canapé, le dos droit, les pieds posés à plat par terre. Les jambes l’une contre l’autre. Les mains posées sur les genoux. Le dos ne doit pas s’appuyer contre le dossier, mais rester bien droit.

Pratiquée allongé(e), la méditation de pleine conscience favorise l’endormissement.

Ainsi vous devez être détendu(e), mais pas trop. Allongez la colonne, trouvez la bonne inclinaison du dos qui vous permettra de rester droit(e) sans trop d’effort. Maintenez cette position, et détendez le reste du corps.

Le plus courant est de pratiquer la méditation les yeux fermés, mais il est possible de le faire les yeux ouverts également. Dans ce cas ayez les yeux à demi ouverts. Laissez votre regard se fixer sur un point devant vous sur le sol. Ne regardez pas autour de vous. Laissez simplement votre regard se poser. Vous pouvez essayez les yeux fermés et les yeux ouverts et choisir ce que vous préférez.

La méditation de pleine conscience consiste à garder son attention dans le moment présent et observer les signaux faibles autour de soi. Il ne faut donc pas essayer de faire le vide dans son esprit. Mais plutôt laisser passer les pensées, les sensations, les sentiments, sans s’y attarder.

Durant votre méditation, l’important est de garder votre attention dans le moment présent. Alors elle pourra s’attarder sur deux types de sensations :

Les sensations intérieures : sentiments, pensées, angoisses, qui vont inonder votre esprit au fur et à mesure. Laissez venir ces pensées, notez-le, ne les jugez pas, ne vous jugez pas, et laissez les passer et partir.

Les sensations extérieures : ce sont celles apportées par votre corps, et par vos sens (ouïe, toucher, gout…). Il s'agit des sons autour de vous, des mouvements d’air, des sensations d’inconfort de votre corps. Comme pour les pensées, notez ces sensations, ne les jugez pas. Laissez les aller…

Méditation en pleine conscience