• lydierenckly

Un peu de douceur (3)

Dernière mise à jour : 24 oct.

Le miel de sapin : un miel à part

Le miel de sapin n’est pas un miel comme les autres car Il est produit à partir de miellat et non de nectar de fleurs.

Les abeilles utilisent le miellat (une excrétion liquide, épaisse et visqueuse) déposé sur les résineux-sapins ou épicéas par les pucerons ou autres insectes suceurs (cochenilles).

Les insectes suceurs se nourrissent de la sève élaborée circulant dans les aiguilles des résineux et rejettent le miellat par leur tube digestif. On le retrouve sous forme de gouttelettes sucrées (90 à 95 % de sucres) déposées sur les végétaux. Les abeilles font ainsi leur récolte pour produire le miel.

Le miel de sapin est rare et précieux

La production de miellat par les insectes étant aléatoire, la récolte du miel de sapin n'est ni facile, ni régulière, ni prévisible. Certaines années, elle peut même être nulle.

Ce miel contient de nombreux oligo-éléments (potassium, souffre, phosphore, calcium, zinc, magnésium, fer, cuivre, bore).

Ce miel est un produit antiseptique, anti-inflammatoire, reminéralisant, dynamogénique (il accroît le tonus physique ou psychique) et diurétique. Il aide également à lutter contre les affections des voies urinaires et respiratoires, la fatigue et les anémies.

Si la miellée de sapin a lieu au début de l'été, elle se trouve mélangée dans la ruche avec la miellée de fleurs de montagne ou de forêt.

On parle alors de « miel de forêt » ou un « miel de montagne ».

Mes publications autour du miel sous entendent le besoin impérieux de protéger les abeilles, donc notre environnement,





pour permettre la perpétuation de la Vie.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout