Quelles sont les origines de la naturopathie ?

Dans la Grèce antique les principes de la naturopathie sont déjà basés sur le «corpus hippocratique».

  • En 1902 le Dr Benedict LUST, médecin ostéopathe et chiropracticien fonde la première école de naturopathie : American School of Naturopathy. On y enseigne la nutrition, la physiothérapie, la psychologie, l'herboristerie, l’ostéopathie et l’hydrothérapie. 

  • En 1935 Pierre-Valentin Marchesseau crée la première Faculté Libre de Naturopathie de France. Il crée la « Naturopathie orthodoxe ».

  • En 1978 la « Bastyr University » est fondée aux Etats-Unis.

  • Enfin, en 1983  L’OMS demande aux instances de santé d’intégrer les médecines traditionnelles dans les systèmes de santé actuels.

Quels sont les principes de la naturopathie ?

Le pouvoir de guérison de la nature :

le corps a un pouvoir d’auto-guérison pour maintenir et restaurer la santé. Je vais donc chercher à faciliter le processus de guérison en cherchant la ou les causes et/ou les obstacles à aller mieux et en stimulant les capacités d’auto-guérison.

Identifier et traiter la cause :

je travaille sur les causes sous-jacentes et pas seulement sur les symptômes. Les causes sont en général une combinaison de causes physiques, mentales et ou émotionnelles.

Ne pas nuire :

j'utilise des thérapies douces, non-invasives, efficaces et ne présentant pas d’effets secondaires négatifs.

Eduquer :

je cherche à responsabiliser, accompagner et motiver pour choisir et mettre en place l’hygiène de vie adaptée à une vie en santé.

Traiter la personne dans son ensemble :

mon intention est d'identifier les faiblesses ou dysfonctions spécifiques à la personnes et non à la maladie: « il est plus important de savoir quel type de patient a une maladie que quel type de maladie à ce patient ».

Prévenir :

il est plus facile, plus efficace et moins coûteux de prévenir que de traiter une maladie. Mon rôle  est d'envisager les potentiels risques et de proposer une hygiène de vie adaptée aux fragilités de terrains.

Quels sont les fondements de la naturopathie ?

Le vitalisme : 

l’énergie vitale est le facteur immatériel indispensable pour atteindre la guérison.

L’auto-guérison s’accompagne nécessairement par la vitalité de l’individu. A l’aide de plusieurs techniques naturelles, il s’agit de restaurer la force vitale de l’individu pour permettre à son corps de retrouver naturellement la santé. Chaque personne est de ce fait acteur de sa santé et a le pouvoir de sa guérison.

L’humorisme recherche l'harmonie des humeurs, les liquides constituant 70 % du corps humain, et qui assurent le circulation et l'élimination des déchets. Il s'agit du sang, de la lymphe, et des liquides intra et extracellulaires. On cherchera de ce fait à corriger les surcharges & les carences, tout en favorisant la bonne circulation des humeurs. 

En effet, l’encrassement des humeurs correspond à un encrassement du terrain et engendre une perte de la capacité de l’organisme à s’adapter. Il est donc essentiel de maintenir l’équilibre entre la production de déchets (résultats de métabolisme) et leur élimination

Le naturopathe s’attachera à enlever ce qu’il y a en trop et ajouter ce qu’il manque.

Le causalisme :

j'utilise l'anamnèse pour déterminer l'origine des troubles. Il s'agit d'un ensemble de questions portant sur le mode de vie du client, son alimentation, les antécédents familiaux, les évènements autour de sa naissance, son histoire. Cela me permet de rechercher la cause, et ne pas tomber dans le piège du traitement "anti-symptomatique". Ainsi, en repérant les signes qui précèdent l'arrivée de la pathologie, je cherche à comprendre quel(s) systèmes ne fonctionne(nt) plus correctement. Je recherche la cause profonde des dysfonctionnements.

L’hygiénisme :

selon la pensée hygiéniste, la santé passe par une bonne hygiène de vie (alimentaire, corporelle, sociale…) et un contact régulier avec la nature. Pour demeurer en santé, il est donc important de BIEN :

  • s’alimenter

  • se reposer

  • s’exercer

  • se sociabiliser

  • se spiritualiser

L’holisme correspond à une approche globale & individualisée, à un regard entier sur la personne, que ce soit  d’un point de vue physique, énergétique, émotionnel, mental, spirituel, socio-culturel, etc.

Quelles sont les techniques en naturopathie ?

Remarque : les technique que j'utilise sont en couleur

 

L'alimentation ou hygiène nutritionnelle : diététique, nutrition, cures saisonnières

L’hygiène neuropsychique : relaxation, gestion du stress, hygiène relationnelle, relation d'aide, psychothérapies brèves, sophrologie…

Les exercices physiques : gymnastiques douces, culture physique, yoga, stretching, danse, arts martiaux, bicyclette, natation….

Ces trois premières techniques, dites majeures, sont reconnues ainsi comme nécessaires et suffisantes à l'entretien de la santé.

Bien souvent il est nécessaire d'ajouter aux pratiques majeures l'une ou plusieurs des 7 techniques complémentaires dites mineures, cela afin d'optimiser la prise en charge du consultant.

L’hydrologie : utilisation de l'eau chaude, froide, tiède, alternée, … locale, générale, interne, externe, … douches, bains, thalassothérapie et thermalisme, argiles,…

Les techniques manuelles : massages non médicaux de type californien, coréen, Amma, onctions aromatiques...

Les techniques de réflexologie appliquées au pied, à l'oreille, au nez, dos, shiatsu...

La phytologie : phytothérapie & aromathérapie.

L’hygiène respiratoire & la méditation : empruntées au yoga, aux arts martiaux, Bol d’air Jacquier, ionisations….

Les techniques énergétiques : magnétisme, recours aux aimants.

Les techniques de rayonnement : utilisation des couleurs, des rayonnements solaires, de la musique.

  • Facebook - Grey Circle
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram

Lydie Renckly - Naturopathe

en Centre Alsace

06 36 44 35 27

  • Facebook - Grey Circle
  • LinkedIn Social Icône
  • Icône sociale YouTube
  • Instagram